Retour à l'accueil Retour à l'accueil
 Contact   Qui sommes nous   Inscrivez votre site   Publicité 
 
 

Choisissez les Professionnels par Département ou Région - Cliquez ici
Achat-Vente-Expertise 
 Antiquités
 Galeries d'Arts
 Etudes - Enchères
 Cotes Argus
 Experts - Laboratoires
 Commissaires Priseurs

Meubles Volés 
 Cheminée Italienne
 FaÏences & meubles

Galerie des Artistes 
 Peintres
 Sculpteurs
 Ecrivains

Les Professionnels 
 Ebénistes
 Restaurateurs
 Matériaux anciens
 Marbres - Granits
 Agencements
 Staffs
 Marqueterie
 Parquets
 Eclairage d'art
 Tapis - Tentures
 Décorateurs - Ensembliers
 Tapissiers - Décorateurs
 Doreurs - Argenteurs
 Fondeurs d'Ameublement
 Laqueurs Vernisseurs
 Cristaux - Faïences
 Vitraux
 Gravures
 Trompe l'oeil - Fresques
 Reliures d'Art
 Luthiers
 Enluminure
 Héraldistes

Formation Beaux Arts 
 Grandes Ecoles
 Lycées Ecoles
 Ateliers & Organismes
 Syndicats - Fédérations

Découverte 
 Châteaux
 Musées
 Musées du Monde

Services Pro 
 Organisation de Salons
 Médias spécialisés

Les Dossiers 
 Le Potager du Roi
 La Place Stanislas
 Le Village de Bouzigues
 Le Style Rocaille
 L'Absinthe
 Madame Récamier
 Madame de Staël
 Berthe Morisot
 Frederic Bazille
 Emile Gallé
 André - Charles Boulle
 Pierre Joseph Redouté
 André Le Nôtre
 Nicolas Fouquet
 Claude Debussy
 Jean Baptiste Lully
 Paul Bigot
 Jules Barbey d'Aurevilly
 Saint Nicolas - Père Noël
 Dynastie Guerlain
 Coco Chanel
 Karl Fabergé


Lire notre dossier sur Redouté


Lire notre dossier sur André le Notre, les jardins à la Française, Versailles


Plus d'infos sur notre dossier "Charles Boulle"


lire le dossier sur Karl Fabergé, L'oeuf et la poule...


lire notre dossier sur Guerlain parfumeur


Lire le dossier Emile Gallé "la nature dans le verre"

 
 

Frédéric Bazille - "l’impressionniste Languedocien"

Frédéric Bazille est né en 1841 à Montpellier, fils de Gaston Bazille, protestant et riche bourgeois négociant, membre de la Société Centrale de l’Agriculture de l’Hérault, et de Camille Vialars.

Il se destine à la peinture, mais son père afin de satisfaire ses ambitions, lui fait étudier la médecine de 1859 à 1864, en vain il échoue aux examens.



En 1862, il s’inscrit avec l’accord de son père, à l’atelier privé de Charles Gleyre peintre académique suisse installé à Paris où il fait la connaissance de Monet, Sisley et Renoir dont la passion commune pour le réalisme fera naître une grande amitié.


Etant de famille aisée, il aidera matériellement et financièrement nombre d’amis peintres de sa génération avec lesquels il partagera également son atelier. Frédéric Bazille portera son intérêt sur l’harmonie des couleurs et la restitution de la lumière et des contrastes.

Dès 1863 accompagné de Monet, Monte et Sisley, il rejoint l’auberge «Le Cheval Blanc» à Chailly, village situé à la lisière de la forêt de Fontainebleau et peint dans la tradition de l’école de Barbizon.


En juillet 1864, il se rend à Honfleur avec Monet et rencontre le peintre de «marines» Boudin et Jongkind à la «Ferme Saint-Siméon»


En 1865 il séjourne à nouveau à Chailly
où il retrouve Renoir, Sisley, Pissarro au cabaret de «La Mère Antony» Lors de ce séjour il peindra «L’Ambulance Improvisée» représentant son ami Monet blessé à la jambe à la suite d’une chute.

Grand collectionneur lui-même, il achète des toiles à ses amis peintres dont "Les Femmes au Jardin" à Monet.

En 1867 il envoie deux toiles au Salon qui seront refusées.


La Nature Morte au Poisson sera acceptée au Salon de 1866, La Réunion de Famille sera présentée au Salon de 1868.

Il se partage durant sa courte vie, entre ses ateliers parisiens successifs, Rue Furstenberg, Rue Visconti, Rue de la Condamine et le cadre champêtre et méridional de la demeure familiale de Méric près de Montpellier.

Sans cesser de travailler son art, il choisit ses modèles parmi sa famille et ses amis, ce qui aboutira à de très beaux sujets de «plein air»

Engagé dans les zouaves, Frédéric Bazille est tué au combat en 1870 âgé de 29 ans à Beaune-La-Rolande pendant la guerre franco-prussienne.

Sa jeune carrière artistique arrêtée brutalement, Frédéric Bazille a laissé une soixantaine d’œuvres. Malgré qu’il en soit le précurseur, cela fait de cet artiste le peintre du mouvement impressionniste le moins célèbre.



Rédaction du texte CGP



Petites annonces 
 Les Offres
 Les Recherches
 Poster une annonce
 Meubles & Objets volés

Actualités 
 Art & Patimoine

Espace Pro 
 Inscription Annuaire
 Inscription Galerie
 Publicité sur le site
 Logos, vignettes
 Communiqués de Presse
 Ventes aux enchères
 Création de site
 Partenaires


plus d'infos sur la Galerie Gismondi à Paris

Aller sur le site de PHILIPPE ROUILLAC - Expert, commissaire priseur

Voir le site de GALALITHE ANTIQUITES ART DECO XX SIECLE

en savoir plus sur Mr Taconné, Maitre Luthier à Bordeaux


Lire le dossier sur l'Absynthe, heure de la fée verte


Lire notre dossier sur Frédéric Bazille - L'impressionniste Languedocien


Lire notre dossier sur J.B. Lully


Lire le dossier Coco Chanel – "Un parfum de solitude et de réussite"



Google+

 
 
 Accueil   Qui sommes nous   Contactez-nous   Incrivez votre site   Publicité