Retour à l'accueil Retour à l'accueil
 Contact   Qui sommes nous   Inscrivez votre site   Publicité 
 
 

Choisissez les Professionnels par Département ou Région - Cliquez ici
Achat-Vente-Expertise 
 Antiquités
 Galeries d'Arts
 Etudes - Enchères
 Cotes Argus
 Experts - Laboratoires
 Commissaires Priseurs

Meubles Volés 
 Cheminée Italienne
 FaÏences & meubles

Galerie des Artistes 
 Peintres
 Sculpteurs
 Ecrivains

Les Professionnels 
 Ebénistes
 Restaurateurs
 Matériaux anciens
 Marbres - Granits
 Agencements
 Staffs
 Marqueterie
 Parquets
 Eclairage d'art
 Tapis - Tentures
 Décorateurs - Ensembliers
 Tapissiers - Décorateurs
 Doreurs - Argenteurs
 Fondeurs d'Ameublement
 Laqueurs Vernisseurs
 Cristaux - Faïences
 Vitraux
 Gravures
 Trompe l'oeil - Fresques
 Reliures d'Art
 Luthiers
 Enluminure
 Héraldistes

Formation Beaux Arts 
 Grandes Ecoles
 Lycées Ecoles
 Ateliers & Organismes
 Syndicats - Fédérations

Découverte 
 Châteaux
 Musées
 Musées du Monde

Services Pro 
 Organisation de Salons
 Médias spécialisés

Les Dossiers 
 Le Potager du Roi
 La Place Stanislas
 Le Village de Bouzigues
 Le Style Rocaille
 L'Absinthe
 Madame Récamier
 Madame de Staël
 Berthe Morisot
 Frederic Bazille
 Emile Gallé
 André - Charles Boulle
 Pierre Joseph Redouté
 André Le Nôtre
 Nicolas Fouquet
 Claude Debussy
 Jean Baptiste Lully
 Paul Bigot
 Jules Barbey d'Aurevilly
 Saint Nicolas - Père Noël
 Dynastie Guerlain
 Coco Chanel
 Karl Fabergé


Lire notre dossier sur Redouté


Lire notre dossier sur André le Notre, les jardins à la Française, Versailles


Plus d'infos sur notre dossier "Charles Boulle"


lire le dossier sur Karl Fabergé, L'oeuf et la poule...


lire notre dossier sur Guerlain parfumeur


Lire le dossier Emile Gallé "la nature dans le verre"

 
 
Paul Bigot – "Tous les chemins mènent à Rome"

Paul Bigot est né le 20 octobre 1870 à Orbec, petite ville du Calvados aux maisons à colombages couvertes d'ardoises et maisons de maître, sertie d’une rivière drainant des eaux abondantes dans un écrin de verdure et de terres fertiles. 

 

Il suit ses études d’architecture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts.

Très bon élève dans cette discipline, il est pensionnaire à la Villa Médicis, obtenant en 1900 le Grand Prix de Rome en présentant une maquette du Circus Maximus, le plus grand édifice de loisirs romain.
Suit, dans ses travaux, une maquette-relief de l’ensemble de la Rome antique sous Constantin .

 

En 1911 il présente sa maquette-relief à l’Exposition Internationale de Rome et se trouve propulsé dans le monde de l’archéologie.

En 1913 la maquette revient en France, elle est exposée à la section Architecture du Grand Palais à Paris lors du Salon des Artistes Français

L’architecte se voit attribué par la jeune Fondation Rockfeller, créée aux Etats-Unis en 1913, le budget nécessaire pour terminer la maquette de Rome et financer la création en plâtre de deux autres maquettes qui seront exposées pour une à la Sorbonne et l’autre au Musée de Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Professeur à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris,  Paul Bigot réalise la construction à partir de 1925 de l’Institut d’Art et d’Archéologie de la rue Michelet, un monumental palais de béton recouvert de briques, mélangeant colonnes babyloniennes, lucarnes médiévales et créneaux néo-mauresques,  dans lequel il réserve une salle à l’installation de sa maquette-relief sur laquelle, en fonction des découvertes archéologiques mises à jour à Rome, il ne cessera jamais d’apporter des améliorations durant toute sa vie.

 

En 1931 il est élu membre de l’Académie des Beaux-Arts à l’Institut de France.

Cette même année, sur décision du Parlement, la création du monument national en mémoire de la Bataille de la Marne lui est confiée.

L’oeuvre est achevée en 1938 et inaugurée tardivement (conflit 1939-1945) à Mondement en septembre 1951.


Ce monolithe mesure 35 mètres de haut et ses fondations s’enfoncent à 22 mètres de profondeur. A sa base est sculpté un bas-relief aux effigies des généraux qui commandaient une armée pendant la 1ère bataille de la Marne, au dessus du bas-relief, deux textes sont gravés.
Le premier rend hommage à l’héroïsme des combattants, le second est l’ordre du jour signé par Joffre le 6 septembre 1914.

 

En 1942, Paul Bigot décède à Paris en laissant derrière lui l’œuvre gigantesque de sa vie, la maquette en plâtre de 70m² qui représente les 3/5e de Rome réalisé à l’échelle 1/400e, léguée à l’université de Caen.

 


Le saviez-vous ?
La maquette-relief de la Rome antique et l’Institut d’Art et d’Archéologie construits par Paul Bigot, sont tous deux classés Monuments Historiques.
Le peintre animalier et sculpteur Raymond Bigot (1872-1953), Grand Prix de l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925 est le frère de Paul.



Rédaction du texte CGP
Dossier dédié à Christophe B.




Petites annonces 
 Les Offres
 Les Recherches
 Poster une annonce
 Meubles & Objets volés

Actualités 
 Art & Patimoine

Espace Pro 
 Inscription Annuaire
 Inscription Galerie
 Publicité sur le site
 Logos, vignettes
 Communiqués de Presse
 Ventes aux enchères
 Création de site
 Partenaires


plus d'infos sur la Galerie Gismondi à Paris

Aller sur le site de PHILIPPE ROUILLAC - Expert, commissaire priseur

Voir le site de GALALITHE ANTIQUITES ART DECO XX SIECLE

en savoir plus sur Mr Taconné, Maitre Luthier à Bordeaux


Lire le dossier sur l'Absynthe, heure de la fée verte


Lire notre dossier sur Frédéric Bazille - L'impressionniste Languedocien


Lire notre dossier sur J.B. Lully


Lire le dossier Coco Chanel – "Un parfum de solitude et de réussite"



Google+

 
 
 Accueil   Qui sommes nous   Contactez-nous   Incrivez votre site   Publicité