Retour à l'accueil Retour à l'accueil
 Contact   Qui sommes nous   Inscrivez votre site   Publicité 
 
 

Choisissez les Professionnels par Département ou Région - Cliquez ici
Achat-Vente-Expertise 
 Antiquités
 Galeries d'Arts
 Etudes - Enchères
 Cotes Argus
 Experts - Laboratoires
 Commissaires Priseurs

Meubles Volés 
 Cheminée Italienne
 FaÏences & meubles

Galerie des Artistes 
 Peintres
 Sculpteurs
 Ecrivains

Les Professionnels 
 Ebénistes
 Restaurateurs
 Matériaux anciens
 Marbres - Granits
 Agencements
 Staffs
 Marqueterie
 Parquets
 Eclairage d'art
 Tapis - Tentures
 Décorateurs - Ensembliers
 Tapissiers - Décorateurs
 Doreurs - Argenteurs
 Fondeurs d'Ameublement
 Laqueurs Vernisseurs
 Cristaux - Faïences
 Vitraux
 Gravures
 Trompe l'oeil - Fresques
 Reliures d'Art
 Luthiers
 Enluminure
 Héraldistes

Formation Beaux Arts 
 Grandes Ecoles
 Lycées Ecoles
 Ateliers & Organismes
 Syndicats - Fédérations

Découverte 
 Châteaux
 Musées
 Musées du Monde

Services Pro 
 Organisation de Salons
 Médias spécialisés

Les Dossiers 
 Le Potager du Roi
 La Place Stanislas
 Le Village de Bouzigues
 Le Style Rocaille
 L'Absinthe
 Madame Récamier
 Madame de Staël
 Berthe Morisot
 Frederic Bazille
 Emile Gallé
 André - Charles Boulle
 Pierre Joseph Redouté
 André Le Nôtre
 Nicolas Fouquet
 Claude Debussy
 Jean Baptiste Lully
 Paul Bigot
 Jules Barbey d'Aurevilly
 Saint Nicolas - Père Noël
 Dynastie Guerlain
 Coco Chanel
 Karl Fabergé


Lire notre dossier sur Redouté


Lire notre dossier sur André le Notre, les jardins à la Française, Versailles


Plus d'infos sur notre dossier "Charles Boulle"


lire le dossier sur Karl Fabergé, L'oeuf et la poule...


lire notre dossier sur Guerlain parfumeur


Lire le dossier Emile Gallé "la nature dans le verre"

 
 
Fabergé - "Tout commence avec l'oeuf & la poule"


Peter-Karl Fabergé est né en 1846 à Saint-Pétersbourg dans une famille protestante française vivant en Picardie contrainte à l’exil après la révocation de l’édit de Nantes par Louis XIV.

 

Les Fabergé émigrent en Allemagne, c’est en 1800 que son grand-père Pierre, s’installe en  Livonie dans la ville de Pernau et prend la nationalité Russe.

 

Les parents de Karl Fabergé, installés à Saint-Petersbourg, sont des bijoutiers au talent déjà assuré dont la renommée n’est plus à faire à la Cour de Russie. Ils lui apportent un enseignement rigoureux et soigné dans ce métier de tradition familiale.

 

Karl fait son apprentissage auprès des plus grands joailliers d’Europe et entreprend un voyage d’études qui le mènera d’Angleterre en Allemagne et de France en Italie.

 


En 1882, il reçoit la plus haute récompense, la médaille d’or de l’exposition Pan-Russe
et se fait ainsi remarquer par la Cour.

 


La Maison Fabergé va fabriquer des fleurs, des boîtes à musique, des animaux des objets décoratifs de vitrine, des pendulettes et des bijoux
d’une prodigieuse diversité utilisant toujours les métaux les plus précieux et les pierres les plus rares. Les ateliers transforment les objets les plus courants en véritables œuvres d’art.

 


En plus de sa prédestination artistique, Karl présente un grand talent de gestionnaire et porte la renommée de la Maison Fabergé à son firmament
lorsqu’en 1884 le Tsar Alexandre  III lui accorde le « Privilège de Fournisseur de la Cour » ainsi lui sont ouvertes les portes de l’aristocratie Russe d’Alexandre III à son fils Nicolas II (couronné en 1896) et des Grands de ce monde.


Ce statut lui est accordé après avoir créé un bijou destiné à la Tsarine Maria Fédorovna pour les fêtes de Pâques.


Le précieux objet, premier d’une longue série, symbole de la résurrection intimement lié à la fête de Pâques
, représente un œuf d’or massif dont la coquille est émaillée de blanc aux reflets irisés et renferme en son coeur une minuscule poulette d’or.

 


L’Empereur est conquit par l’originalité de l’ouvrage, Fabergé aura la faveur des commandes  annuelles du Palais
pour chaque fête de Pâques.

Ainsi on estime que plus de 55 œufs-surprise sortiront des ateliers du joaillier.

 


1885 couronne encore le travail de Fabergé d’une médaille d’or
pour la reproduction des trésors Scythes à l’exposition des Beaux-Arts de Nuremberg.

 


L’année 1900 il est médaillé de la Légion d’Honneur en France lors de l’Exposition Universelle
où il reçoit le Grand Prix, il est élu à l’unanimité Maître de la Corporation des Bijoutiers de Paris.

 

Lors de l’exposition de Stockholm il est nommé Fournisseur du Roi de Suède et de Norvège.


La renommée de la Maison Fabergé traverse la frontière de Saint-Pétersbourg
et des filiales sont ouvertes à Moscou, Odessa, Kiev et l’unique succursale hors de la Russie à Londres qui fournit déjà la famille royale et surtout la Reine Alexandra.



En 1908 le Roi du Siam nomme Fabergé joaillier et émailleur de la Cour

 


Fabergé est couvert de titres et de distinctions
reconnaissant mondialement la maîtrise de son art.

 


Les conflits politiques et sociaux de la révolution de 1917 mettent fin à ces « frivolités » et le trésor des œufs de Fabergé est dispersé
. Un grand nombre sera vendu plus tard en Occident, le milliardaire Forbes constituera la plus grande et légendaire collection d’œufs-joyaux.


La Russie blanche s’empourpre et se tâche de sang. En 1917, lors de la Révolution d’Octobre, la Russie soviétique nationalise les ateliers et réquisitionne tous ses biens. Karl Fabergé est obligé d’émigrer, il part pour la Suisse et tout espoir de retour sur sa terre natale s’effondre en juillet 1918 après le massacre de la famille impériale.

 


Il décède à le 24 septembre 1920 à Lausanne. Ses enfants l’enterreront auprès de son épouse dans le cimetière français de Cannes.



Rédaction du texte CGP
Dossier dédié à Marina








Petites annonces 
 Les Offres
 Les Recherches
 Poster une annonce
 Meubles & Objets volés

Actualités 
 Art & Patimoine

Espace Pro 
 Inscription Annuaire
 Inscription Galerie
 Publicité sur le site
 Logos, vignettes
 Communiqués de Presse
 Ventes aux enchères
 Création de site
 Partenaires


plus d'infos sur la Galerie Gismondi à Paris

Aller sur le site de PHILIPPE ROUILLAC - Expert, commissaire priseur

Voir le site de GALALITHE ANTIQUITES ART DECO XX SIECLE

en savoir plus sur Mr Taconné, Maitre Luthier à Bordeaux


Lire le dossier sur l'Absynthe, heure de la fée verte


Lire notre dossier sur Frédéric Bazille - L'impressionniste Languedocien


Lire notre dossier sur J.B. Lully


Lire le dossier Coco Chanel – "Un parfum de solitude et de réussite"



Google+

 
 
 Accueil   Qui sommes nous   Contactez-nous   Incrivez votre site   Publicité